Missions et organisation

Le groupement d’intérêt économique (GIE) DRAGAGES-PORTS a été créé en 1979. Les membres de ce GIE sont l’Etat (Ministère des Transports), les sept grands ports maritimes métropolitains (Dunkerque, Le Havre, Rouen, Nantes-Saint-Nazaire, La Rochelle, Bordeaux et Marseille) et la Région Hauts-de-France. Sa vocation est d’optimiser les coûts de dragage d’entretien : il assure la constitution, la maintenance et le renouvellement d’un parc de dragues et d’engins de services le mieux adapté possible aux besoins des ports. Le GIE met les dragues à disposition des Grands Ports Maritimes en s’assurant du meilleur emploi possible de l’ensemble du parc. De leur côté, les Grands Ports Maritimes remplissent le rôle d’armateur des navires : à ce titre notamment ils recrutent les équipages et organisent les opérations de dragage d’entretien.

L’ORGANISATION

Administrateur
Service
Comptabilité, Administration,
Finances
Service
Maintenance, Exploitation
Service
Matériel
Agence
Atlantique
(Saint-Nazaire)
Agence
Manche
Mer du Nord
(Le Havre)

Suivi des navires en temps réel

Voir

Actualités

Le GIE Dragages-Ports a engagé en 2016 un projet de remotorisation de la drague aspiratrice en marche Samuel de Champlain, pour passer d’une motorisation classique au gazole à une motorisation dite « dual-fuel » (gazole et gaz naturel liquéfié). Cette opération s’inscrit dans un projet plus vaste baptisé SamueLNG, soutenu par l’Union Européenne.

Accéder au site samuelng.eu

Accéder au communiqué de presse du 2 février 2017

Accéder au communiqué de presse du 14 décembre 2017

Le GIE Dragages-Ports a par ailleurs décidé en 2017 de lancer la construction d’une drague à injection d’eau dual fuel, destinée à remplacer la drague à benne La Maqueline utilisée par le Grand Port Maritime de Bordeaux.
Ce navire d’un nouveau type, L’Ostrea, sera construit par le chantier naval SOCARENAM de Boulogne-sur-Mer.

Accéder au communiqué de presse du 22 décembre 2017

Voir toutes les actualités